19 janvier 2008

Le Général des poids lourds

          (Extrait) Puis le transporteur pour lequel on bossait a fini par être racheté par un groupe international. Le patron partait à la retraite, remplacé par un jeune trou du cul. C’était peut-être une nouvelle chance, on avait promis des bahuts neufs aux gars qui restaient. Et là, on a fait comprendre au Général que lui et son camion faisaient désordre dans le nouveau décor. La maintenance de la nouvelle flotte était désormais centralisée et sous-traitée. On a offert le volant d’un camion neuf au Général. Il savait qu’on espérait qu’il refuse et c’est ce qu’il a fait. Il lui restait juste ses deux mois de préavis à boucler. Je voudrais me rappeler exactement la dernière fois que je l’ai vu, trouver dans mes souvenirs le moment exact où le Général a eu le déclic, mais j’ai beau chercher, je ne trouve pas. La veille il était là, et le lendemain, on apprenait qu’il était parti avec son Berliet pour une destination inconnue. (...)

Le_G_n_ral_des_poids_lourds

          Seules les références aux aquariums ont quelque chose à voir avec ma vraie vie dans « Le Général des poids lourds ». J’ai deux aquariums. Si je m’écoutais et si j’avais de la place, j’aurais beaucoup plus d’aquariums. Je ne conçois pas la vie, ni un appartement, ni un livre sans aquarium. J’aime les aquariums. Les poissons aussi, bien sûr, mais surtout les aquariums.

Posté par Jimidi à 21:34:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Général des poids lourds

Nouveau commentaire